Le naga est un être à la fois mâle et femelle, il vit sur terre et surtout c’est le gardien des eaux. Il est immortel. Il habite le fond des rivières et des lacs. Par son aspect féminin et masculin, il tient éloignées les mauvaises énergies et protège les lieux. Il empêche les pluies d’inonder les champs et ainsi les paysans lui font des offrandes. Il est souvent présenté comme gardien des portes des temples en forme de statue.

zdp62Le Naga dans le bouddhisme tibétain

Le bouddha Sakyamuni a été protégé par un naga lors d’une méditation sous l’arbre de bhodi, proche d’un lac. Naga se déploya au dessus de sa tête pour le protéger de la pluie durant tout l’orage. Bouddha put continuer sa méditation en toute tranquillité sans être conscient du danger.

Le Naga dans la tradition Khmère

Au Cambodge, le naga est une figure symbolique. Il est considéré comme le gardien de la richesse contenue sous la terre et dans les eaux. Selon la tradition khmère, l’équilibre de la société repose sur l’élément féminin, l’eau et l’élément masculin la terre. Le naga est le symbole de cette union entre les deux éléments. De belles statues font parties des ruines d’Angkor.

Le Naga dans le feng shui tibétain

Dans le Sa che, feng shui tibétain, le naga fait partie de la légende. Quatre hommes tibétains cherchaient l’origine de la géomancie, qui est importante pour la position des temples, des maisons au Tibet. Ils arrivèrent proche du lac Yutso Mapang vers le mont Kailash, montagne sacrée pour les tibétains et les indous. Tout d’un coup une vache sorti du lac et fonça sur un des yacks de la caravane. Un des hommes frappa la vache et d’un coup une femme naga sorti des eaux et les hommes se sont excusés immédiatement. Ils lui offrirent de l’or et du sable. Elle accepta leurs excuses et elle concéda de leur enseigner la géomancie. Elle forma des collines de sable et des montagnes avec des pierres choisies. Leur montra des rivières et des lacs. Elle leur parla de 360 points au travers le monde. Ainsi ce fût le début du Sa che. Vous pouvez voir de nos jours les jardins zen japonais qui utilisent ce principe.